Semaine de repos pour les bénévoles permanents : nous serons de retour sur notre boite mail le 12 décembre ! Merci pour votre compréhension !

Un Kiwi dans le Poirier | les aventures d'Alexis et John en Nouvelle Zélande #5

  
Crédit Lilian Didier (Dessin graphite)
MURIWAI

Planche de surf & Sable noir

Muriwai, aussi appelée Muriwai beach, est située sur la côte ouest de la région d'Auckland, elle appartient au district de Rodney Ward qui est une zone de la partie septentrionale de la Nouvelle-Zélande. Ce lieu est célèbre pour son impressionnante plage, qui s'étend sur environ 50km. Telle une longue bande noirâtre et poussiéreuse se vautrant sur un littoral on ne peut plus complice, le sable a la particularité d'être à base de grains provenant de l'érosion des roches volcaniques. Tout le charme de cet endroit, à l'instar de l'île de Rangitoto, est dans le jeu des couleurs, entre la verdure sauvage d'une variété rare et la noirceur du minéral, gardien des temps anciens. Le paysage a donc conservé son aspect naturel, la présence humaine n'a pas trop altéré ces rivages mystérieux. 
Qui dit mystère, dit aventure ; et de ce que l'on a pu observer, les aventuriers les plus aguerris se comptent sans aucun doute au sein des surfeurs. Glissant sur le dos des vagues avec l'aisance d'un dauphin (pas pour tous! vous en conviendrez...), le surfeur slalome entre les éclaboussures d'écumes salées. Il a le dos courbé et tous ses muscles sont en alerte, ses bras puissants maintiennent son corps athlétique et ...CRAK! La bise d'un requin! J'exagère la chose, il n'y a eu que très peu d'accident avec les requins, la preuve au paragraphe suivant!

Les Dents de la mère vont grincer

Il y a eu 98 attaques de requins (toutes espèces confondues) dans le monde entier au cours de l'année 2015 : c'est un chiffre record depuis l'année 2000, un record dû aux réchauffement des eaux et à un plus grand nombre de baigneurs, mais ces accidents n'ont toutefois pas fait plus de morts, "seulement" six décès et ce chiffre reste exactement dans la moyenne des 10 dernières années. Muriwai a eu son lot d'accidents, le plus récent est avec un requin blanc et date de 2013, un mortel en plus, pas de chance...
Le grand requin Blanc est aujourd'hui une espèce menacée, ajoutée a la liste de la CITES* lors de la COP13. Une forte diminution des prises et un faible renouvellement de la population a fait du Grand requin blanc - ou de son appellation scientifique "Carcharodon carcharias" (moins terrifiant n'est ce pas!)-, un candidat légitime dans la grande et tristounette famille des espèces en voie de disparition. Les pêcheurs le pêchent pour sa viande, ses dents, mais plus souvent pour ses ailerons. La pollution de la mer et la raréfaction de ses proies favorites ont aussi un impact très négatif. Certains aquariums ont voulu satisfaire la curiosité humaine en capturant des requins blancs : résultat des courses, tous les spécimens attrapés sont morts ou ont dû être relâchés peu après leur capture. Car une fois sortis de leur environnement naturel, ces grands squales refusaient tout bonnement de se nourrir et certains finissaient même par s'auto-mutiler. Ainsi, jusqu'à aujourd'hui, aucun parc aquatique n'a pu garder un de ces requins en captivité plus de quelque mois, le record étant de 198 jours consécutifs...être libre, c'est prendre ses responsabilités... 

Les Fous à plumes

Voltigeurs téméraires, casse-cous des bords de mers, le Fou austral ou Morus serrator est une espèce d'oiseaux marins (sans blague!) de la famille des Sulideae. Il se nourrit de poisson et consomme aussi du calamar, tout dépend de son humeur je présume...non? Bon bref, il niche en grande colonie sur les îles côtières. Les couples de Fous (j'adore!) restent ensemble pendant plusieurs saisons, la femelle pond un seul œuf, qui sera couvé par les deux parents durant 44 jours! Alors que penses-tu de la parité volatile...en tout cas c'est une convention qui a fait ses preuves, car les Fous nidifient de Novembre à Mars, et les côtes de Muriwai affichent toujours complet durant cette période. Ils repartiront dès l'arrivée de l'hiver en direction de l'Australie, en quête d'un temps plus favorable. J'ai commencé par dire voltigeur. Oui! car notre ami a un vol puissant et agile qui lui permet des plongeons abrupts pour pêcher.
Comme le dit un talentueux chanteur manouche "Le meilleur chemin est celui que l'on choisit"... alors choisis vite et bien...Car pour choisir à ta place... il y aura toujours un monde...Fous!   

Alex et John
Ki'witcher, les mélangeurs d'expériences dans un chaudron

*Convention sur le commerce international de espèces de faunes et de flores sauvages menacées d'extinctions

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si vous ne parvenez pas à publier votre commentaire, n'hésitez pas à nous envoyer un message en utilisant le formulaire de contact. Merci.